Le tissu « Washi » septembre 6, 2020 – Publié dans : Fibres naturelles

Le washi est le papier fabriqué artisanalement au Japon depuis le VIIe siècle, après l’apport des techniques de papier de soie par les Chinois avec le bouddhisme, l’écriture, l’imprimerie et l’ensemble de leur culture en Corée et au Japon.

Ce papier à l’apparente fragilité a une longévité exceptionnelle. Une fois travaillé en fil, le washi conserve une extrême solidité et s’assouplit encore plus, apportant un grand confort ; de sa transformation résulte une matière à la fois résistante, respirante et très agréable à porter. Une matière encore peu connue et surtout peu utilisée dans le domaine textile.

Pour concevoir les fibres textiles de washi, la pulpe de chanvre est d’abord pressée puis transformée en papier très fin. Il est ensuite découpé en fines lamelles et transformé en fils. Il peut ensuite être associé, comme c’est le cas ici, à des matières comme le coton ou le lin.

Le washi a la particularité d’être extrêmement léger et de laisser passer l’air naturellement, apportant à l’étoffe finale un aspect aérien, très agréable. Tout comme le lin, notre washi de chanvre conserve parfaitement sa structure, lavage après lavage : ses fibres ont une excellente tenue et sont difficiles à « casser ». Autre avantage, le washi possède des propriétés absorbantes et sèche extrêmement vite !

En 2014, le washi est inclus dans la liste du patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco.

L’équipe Juliette ozouf